LA RÉFLEXOLOGIE

Histoire(s)

L’ouvrage qui aborde le plus complètement l’histoire de la réflexologie est sans doute celui de Christine Issel « Reflexology : Art, Science and History ». Vous trouverez aussi sur The History of Reflexology de nombreux éléments de cette histoire basés sur cette référence.

Je  donne ici quelques repères et leurs jolies images associées tout en précisant que pour la période antique on peut sans aucun doute parler de thérapie ou soin par les pieds mais pas de réflexologie … encore non inventée.

En Egypte ancienne (2330 avant J.C.), une gravure représente différents traitements médicaux dont des soins de manipulation palmaire et plantaire.

egypte.jpg
pieds bouddha.jpg

 

En Asie l’empreinte de pied du Bouddha est toujours illustrée avec diverses petites cases représentant des symboles des différentes qualités du Bouddha.

Dans la tradition hindoue, les pieds de Vishnu sont toujours richement garnis de symboles en lien avec l’unité de l’univers et les différents aspects du Un ultime.

Vishnu Lotus feet.jpg
chine.jpg

La manipulation des pieds fait partie de la médecine chinoise depuis l’antiquité. L'ouvrage Huang Di Nei Jing ou traité interne de l'empereur jaune (2697 à 2598 avant J.C.) est considéré comme l’un des textes fondateurs et incontournables de l’enseignement en Médecine Traditionnelle Chinoise. 

En chinois, l’idéogramme « pied » Zù signifie « partie du corps qui sauvegarde la santé ». La thérapie par manipulation des pieds est toujours restée une pratique extrêmement courante en Chine (et plus généralement en Asie), comme "médecine populaire", avec de très nombreuses méthodes d’application.

Et plus tard,..., en Occident

Le père de la réflexologie dans son approche occidentale est le Dr William Fitzgerald (1872-1942), spécialiste ORL américain. A partir de l’observation de l’effet antalgique de la pression en une zone du corps sur d’autres zones, il établit une carte des différentes zones du corps. Celui-ci est divisé en 10 bandes longitudinales qui s’étendent du sommet du crâne à l’extrémité des orteils et des doigts. Stimuler la peau dans une des bandes affecte les organes ou les glandes situées dans la même bande. En 1917, il publie un ouvrage intitulé « Zone Therapy ».

Zones.png
EuniceChart.png

Son travail est repris par le docteur Joe Shelby Riley et c’est une collaboratrice de celui-ci, la kinésithérapeute américaine Eunice Ingham (1889- 1974) qui par un travail sur de nombreux points du pied (et des milliers de pieds !) affinera les zones réflexes plantaires et établira une cartographie précise sur laquelle la totalité du corps est représentée sur les pieds.

En 1938, Eunice Ingham a publié son premier livre « Stories the feet can tell Thru Reflexology» et elle répand par ce livre et de nombreux séminaires les bienfaits de la réflexologie aux Etats Unis et dans le reste du monde.

Eunice Ingham a également fondé la première école de réflexologie, l’International Institute of Reflexology.

Influences mutuelles actuelles

Depuis une cinquantaine d'années, à la suite des travaux de Eunice Ingham, la réflexologie est "redécouverte" par la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) officielle, et beaucoup d'hôpitaux la combinent à l'acupuncture, notamment dans le traitement des douleurs.

Les différentes méthodes de réflexologie plantaire qui existent aujourd’hui en occident se basent toutes sur les travaux d’Eunice Ingham mais elles intègrent de plus en plus fréquemment des éléments issus de la Médecine Traditionnelle Chinoise, en particulier la dualité Yin/Yang et les cinq Eléments (Eau, Bois, Feu, Terre, Métal).